Blog-trotter

J’ai suivi en différé la réunion d’hier soir, les échanges furent intéressants. Parmi tous les nageurs personne ne s’est finalement noyé, grâce à des sauveteurs disposés le long du parcours.

2ème réunion, nous avons été encouragés à produire, mais j’ai un problème de profusion de questions qui se posent à moi.

J’en ai retenu la nécessité du voyage, d’être un blog-trotter afin de découvrir d’autres manières d’apprendre et de trier la multitude d’informations. Mieux connaître pour mieux choisir…et utiliser les outils qui permettent de -ouh la vilaine expression- de rentabiliser le temps passé sur Internet. Le rêve de Sabine se réalise alors: la connexion internet et les outils de curation travaillent pour moi et selon mes indications (comme moi ??)  pendant que je bois un café en songeant à la question « Quels outils pour mon EAP? »

Blog-trotter….Alors je me pose la question du temps qu’on ne peut peut-être plus autant passer à visiter les monuments, à cuisiner des produits locaux, à être dans l’interculturel. Peut-on être un mockitapprenant/mockitélève qui s’arrête, qui regarde, qui revient après avoir stoppé un moment ? Un Mooc permet certes de suivre un cours à son rythme, mais finalement la formation évolue très vite et  par interactions successives entre les mockiparticipants. Rude travail que celui de l’animaformateur qui dot réguler tout cela et conserver la ligne directrice qu’il s’est quand même fixé…

Maintenant j’attends avec impatience les échanges qui seront suscités par cette 2ème réunion.

ITyPA, la corne d’abondance

Après quelques jours de pérégrinations diverses au pays d’ITyPA, je suis passée par des phases d’enchantement: que d’outils! que d’échanges! Scoop.it peut même sélectionner pour moi des blogs à suivre…et des phases d’énervement : ce n’est pas si  facile que cela de créer ses outils!

Alors, est-ce que l’abondance de l’information empêche tout travail d’analyse et de recherche ? Non bien sûr. Dave avait trouvé le mot juste. La noyade est une première phase, gardons le cap et souquons ferme…

En pleine phase d’appropriation j’ai créé ma petite carte heuristique, elle est bien maigrichonne aux côté de celle d’actionfle!

Bon, je me suis bien amusée en tout cas, mais je ne suis pas encore très à l’aise.

Semaine 1, introduction à ITYPA

Première conférence sur les Mooc, premier article sur ce nouveau blog.

Après une super présentation de Dave, difficile de ne pas être motivé pour s’engager dans l’aventure !

Professeur de FLE (français langue étrangère) je suis très sensible au langage, aux mots et à ce qui se cache derrière, et j’ai beaucoup apprécié la clarté des animateurs et notre invité.

Je suis persuadée que les MOOC sont des outils incontournables d’enseignement-apprentissage, mes apprenants en particulier les jeunes ont un appendice numérique en permanence, et si je veux les intéresser je dois leur donner la possibilité d’exprimer leur potentiel par les TICE. Le présentiel et le tableau noir sont un embryon de cours, les possibiltés offertes par le TNI (tableau numérique interactif) et les réseaux virtuels via les groupes de discussion sur les réseaux sociaux sont des vecteurs de connaissance et de réseautage déjà tangibles. Alolrs savoir les utiliser et pourquoi pas à terme créer des classes vituelles m’intéresse beaucoup.

Au plaisir d’échanger avec vous, malheureusement souvent en différé car j’enseigne le jeudi.